jesuispapa

Interview de papa : Olivier du blog Je suis papa !

Olivier-jesuispapa3Ma sœur et moi, on adooore le blog Je suis papa, que l’on trouve drôle, authentique et pratique. Nous voulions contacter son auteur, Olivier, depuis longtemps pour réaliser une interview. Ce dernier est papa d’une petite fille de 4 ans qui répond au surnom de Mychoup’. Il blogue depuis le naissance de sa fille  d’abord pour « vider son sac », et aujourd’hui « pour partager, rire entre parents de nos quotidiens un peu foutraques et faire fuir cette culpabilité qui étouffe trop de jeunes parents en apprentissage ».
Ex journaliste, aujourd’hui consultant éditorial dans une agence de communication, il raconte des histoires, celles des autres, depuis 20 ans. Avec ce blog il nous raconte aussi les siennes pour notre plus grand bonheur.

Pour toi, ça veut dire quoi « être un bon père » ?

Si j’ai appris un truc au cours de ces quatre dernières années, c’est qu’il est temps d’en finir avec ce gimmick culpabilisant du « bon père » ou de la « bonne mère ». Aussi petite soit-elle, ma fille m’a appris qu’il fallait que j’arrête de chercher à être ce que les autres voudraient que je sois, pour devenir ce que je suis profondément. Et ce n’est pas si facile que ça. Mais nos enfants ne demandent rien d’autres que de s’inspirer de notre sincérité, de notre authenticité et de notre simplicité pour grandir et s’épanouir.

Si tu devais donner un conseil à de tout nouveaux parents, ce serait lequel ?

Fais toi une raison, aucun enfant n’est livré avec un mode d’emploi. Ce qui marche un jour peut échouer le lendemain. Plutôt que de chercher des règles et des principes que tu répéteras mécaniquement, accepte les aléas, construis ta propre relation à ton enfant et vis l’instant présent comme s’il était unique. Carpe Diem.

Cite-moi trois objets qui t’ont sauvé la vie dans les premiers mois…

Quand plus rien ne peut calmer Mychoup’, il reste une carte à jouer : Bobby. Son doudou favori l’accompagne depuis ses premiers jours. Et je le protège comme si c’était mon fils. Plus pragmatiquement, quand bébé réclame un biberon au milieu de la nuit mais que tu n’as pas les yeux en face des trous, le bib’expresso remplit bien des services. Il ne m’a pas sauvé la vie, mais a contribué à alléger mes nuits. Et puis, il y a le lit-parapluie, le meilleur compagnon des jeunes parents qui n’entendent pas renoncer à toute vie sociale, même si concilier errances nocturnes et responsabilité parentale n’est pas toujours simple.

Et ton astuce pour calmer un bébé qui pleure ?

Rien, je n’en ai pas. C’est encore aujourd’hui une grande angoisse pour moi que d’entendre ma fille plongée dans un gros chagrin. Parfois, je sens bien que mes mots et mes gestes ne la calmeront pas. Et à d’autres moments, comme par magie, il suffit d’un regard, d’une caresse ou d’une phrase pour que sa peine disparaisse. J’aime ses instants de grâce.

Quel a été ton pire baby drama de jeune papa ?

Je pourrai te raconter ce jour où mon coeur s’est arrêté de battre. Quand elle est tombée dans l’escalier la tête la première, dévalant une bonne dizaine de marches. A cet instant, j’ai compris que la vie ne tenait qu’à un fil et qu’il allait falloir que j’apprenne à vivre avec. Mais même aujourd’hui, ceux sont des moments que je n’aime pas trop ressasser.

Et tes moments de pur bonheur absolu de jeune papa ?

Bien sûr, les premiers mots, les premiers pas, la première poésie constituent des moments de joie inoubliables. Mais ce n’est pas ce que je retiens. Ce qui me fait fondre, ceux sont ses yeux qui se mettent à pétiller quand elle ressent profondément le bonheur, la fierté, le plaisir... je pourrai me noyer dans son regard. C’est ce qui me fait vivre aujourd’hui.

Etre papa, ça a changé quoi dans ta vie ?

Tout. Mais surtout mon regard. Grâce à ma fille, j’apprend à m’extraire de ma condition d’adulte blasé pour regarder la vie avec des yeux d’enfant. Et franchement, c’est beaucoup plus fun qu’on ne l’imagine !

Quels sont tes sites / applis / blogs de parents préférés ?

Parole de mamans pour choper plein d’infos sur la parentalité, Netflix Kids pour obtenir 5 minutes de silence, et Facebook pour suivre tous les blogueurs qui me font rire.

La question Bonus spécial papa : Un conseil ultime à tous les futurs et nouveaux papas ?

Ecoutez les autres, mais croyez-en vous avant tout, parce que vos enfants, eux, n’ont d’yeux que pour vous.

paragraphe

MERCI OLIVIER POUR CES CONFIDENCES DE PAPA, et on se retrouve sur JE SUIS PAPA :)

test3

One thought on “Interview de papa : Olivier du blog Je suis papa !

Laisser un commentaire